L’écharpe Chinaillon

Aujourd’hui, c’est dimanche et j’ai envie de vous parler tricot. En fait, c’est un peu « à cause » ou « grâce » au tricot que j’ai voulu me lancer dans l’aventure de la couture. Quand j’ai commencé à tricoter de petits accessoires(comme les mitaines notamment) je me suis rendue compte de l’importance de la couture qui intervient dans à peu près tous les travaux d’aiguilles: pour assembler un tricot, pour fermer un coussin brodé…

J’ai commencé à trictricototer il y a des années, et je n’ai jamais vraiment arrêté depuis. Ça peut être une vraie dépendance le tricot, une fois qu’on commence et qu’on y prend goût, impossible de s’arrêter. Je ne sais pas vraiment comment expliquer cette addiction, est-ce le mouvement régulier du fil, comme une suite de boucles qui s’entrelacent à l’infini ? Est-ce le côté moelleux et cocooning de la laine, surtout en hiver quand la pluie bat le carreau? Sans doute un mélange des deux. Il n’y a rien de plus réconfortant au monde que de tricoter lovée dans un bon fauteuil par un après-midi pluvieux, avec une tasse de chocolat chaud aux épices.

*****************

J’ai recommencé à tricoter avec grand plaisir il y a une semaine ou deux, à dose homéopathique pour l’instant car cela sollicite beaucoup ma main gauche. Ma glissade m’a forcée à laisser tous mes projets au panier et j’ai de nombreux en-cours à terminer un peu partout dans la maison. J’ai décidé de commencer par l’écharpe qui aurait dû être tricotée en Novembre dernier pour ma petite sœur, et qui a finalement patienté de longs mois.

Le projet de l’écharpe Chinaillon

zOOM MAIN

Quelle laine ?Pour ce projet, j’ai craqué sur Chinaillon de Bergère de France, une laine au coloris gais et légèrement moucheté. J’avais initialement prévu de faire des rayures uniquement en Chinaillon, mais la superposition directe Fuschia/Anis n’était pas très heureuse. J’ai donc conservé mon idée de rayures en prenant un « fond » de couleur plus neutre avec la laine Campêche. Comme ça, je conserve le côté « joyeux » que j’avais en tête sans tomber dans le criard.

Quel point ?Pour que mon écharpe soit à la fois douillette et moelleuse, je voulais tricoter un point assez large qui ne « rétrécisse » pas le tricot. Le problème, c’est que j’avais aussi envie de faire des côtes… un peu incompatible à première vue ! Mais ça, c’était avant de tomber sur LA solution miracle: les fausses côtes anglaises. En gros, ça ressemble à des côtes, ça a le toucher des côtes mais ça n’en est pas puisque le tissus ne « rétrécit pas » en largeur. Pour ajouter à mon bonheur, c’est un point qui se tricote avec facilité :

  • Deux mailles à l’endroit
  • Une maille  à l’envers
  • On continue comme ça jusqu’à la fin du rang, en faisant juste attention à monter un nombre de mailles qui soit un multiple de 3 au départ.
  • On tricote tous les rangs pareil.

Il n’est pas joli ce point sur la laine mouchetée Chinaillon?

Bonne fin de week-end à tous, et à bientôt pour la suite du projet 🙂

Publicités

10 Replies to “L’écharpe Chinaillon”

  1. Bonjour,
    J’adore votre écharpe. Pouvez-vous me dire les aiguilles utilisées et le nombre de mailles montées pour cette écharpe? Et ça donne une écharpe de quelles largeur et longueur, svp? Merci.
    Chris

    1. Bonjour Chris, cette écharpe est tricotée avec des aiguilles N°5 et la laine Chinaillon de Bergère de France. Je ne me rappelle plus le nombre exact de maille mais je dirais entre 36 et 42 maximum. Cette jolie écharpe a été offerte, et j’ai adapté largeur et longueur au feeling, je ne me souviens donc pas précisément des mesures. Elle est assez longue pour faire un bon tour du cou. Pour choisir une largeur qui vous convient, prendre une écharpe/un foulard qui vous plait et monter les mailles jusqu’à obtenir la même largeur. Pour la longueur, je vois vraiment au fur et à mesure du tricot car selon la laine, l’écharpe sera plus ou moins souple et « tombe » différemment. Là aussi, c’est une question de goût et on peut se baser sur une écharpe qu’on a déjà dans sa garde-robe. J’espère avoir répondu à vos interrogations. Je tricote actuellement une écharpe au point de riz dont je donnerai toutes les mesures d’ici quelques semaines (longueur, largeur, mailles.) Contente que cette écharpe vous plaise 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s