Mes aventures en couture: #2 Les patrons

Voilà plusieurs jours que je n’ai rien publié, mais ce n’est pas parce que je n’ai rien fait, bien au contraire.

J’ai bien avIMG_5638ancé mes travaux de piquage

J’ai passé de longues, de très longues heures à dessiner mes premiers patrons.

Le dessin de patrons, c’est de la géométrie. Le problème c’est que je n’ai jamais été très copine avec la géométrie, et ça remonte loin, à l’école primaire au moins. Alors quand j’ai commencé à me plonger dans mon cours de Coupe à plat, et que j’ai vu débarquer de vieilles connaissances comme les « médianes » ou les « bissectrices » ça n’a pas vraiment réveillé de bons souvenirs.

**********

C’est en feuilletant un peu mon fascicule, et en découvrant les patrons de robes et de jupes, que j’ai repris courage. Le plaisir de pouvoir composer soi-même sa garde-robe vaut bien quelques heures de casse-tête, non? Ce qui est chouette avec la coupe à plat, c’est qu’en plus de me faire retrouver de vieux amis, elle m’en a amené de nouveaux… et il faut dire que ça n’a pas collé de suite.J’ai du aborder des notions qui m’étaient totalement étrangères, et qui ne sont pas facile à apprivoiser seule, à moins de jouer les détectives !

*********IMG_5747

Le mystère des trois mesures: emmanchure, encolure, entournure.

Voilà trois mots qui n’ont pas l’air méchants à première vue, ils sonnent même plutôt bien côte à côte avec leur terminaison commune. C’est justement le souci: parce que si  la différence entre emmanchure et encolure est plutôt claire j’ai eu de sérieux problèmes avec l’entournure… D’après mon dictionnaire, entournure était un synonyme d’emmanchure… alors pourquoi avais-je deux courbes différentes sur ma règle, une pour chacun de ces termes ? Il m’a fallu un moment pour résoudre ce mystère, et comme cela pourrait servir à d’autres, je vous livre les conclusions de ma petite enquête :

  • L’emmanchure est la « partie galbée du haut de la manche » = un plein
  • L’entournure est « l’ouverture incurvée pour le bras »= un creux

Vous y êtes ?

Une fois cet obstacle majeur de vocabulaire écarté, ça devient simple de tracer les patrons, même si les cours m’ont donné quelques difficultés supplémentaires à cause d’une ou deux coquilles dans le  texte, qui rendaient les explications troubles. J’ai tracé trois patrons: une brassière pour bébé, un corsage enfant et une petite robe. Je n’aurai pas l’utilité de vêtements enfant, mais je pense que commencer par de petites pièces est un bon moyen de se familiariser avec la couture, de se « faire la main » sans se décourager. Voici un aperçu des pièces coupées… ne manquez pas mes prochaines créations coutures 😉 

IMG_5732

Publicités

2 Replies to “Mes aventures en couture: #2 Les patrons”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s