L’Odyssée du Plaid Patchwork : Blocage à l’horizon !

Non, vous ne rêvez pas. Après des années de navigation dans des eaux troubles et agitées, je vois enfin un bout de terre apparaître dans ma lunette !!!! J’ai un peu de mal à y croire moi-même, comme si j’avais fini par me faire à l’idée que ce projet « boulet » allait m’accompagner encore pendant des années…

Et pourtant, ça y est : tous mes carrés sont assemblés à la main !!! Peut-être pas aussi parfaitement que je l’aurai voulu, mais ils sont cousus ! Des années à garder le même cap sous la tempête, les écueils, les mailles perdues. Cette étape de l’assemblage a vraiment été délicate.

Quand j’ai commencé ce Plaid, je savais tricoter deux points : mousse et jersey endroit. A l’époque, je ne savais pas faire une augmentation, je n’avais aucune idée de l’existence des aiguilles circulaires, des podcasts tricots, je ne savais pas qu’il fallait rentrer les fils quand on faisait des rayures… Bref, c’était le tout, tout début de mes aventures !

Je venais de tomber dans le tricot et j’avais des étoiles plein les yeux.Et c’est pour ça que je n’ai pas vraiment réfléchi aux soucis qu’allait me poser l’assemblage de mes carrés… Car chaque carré est fait avec une laine différente, un point différent… il faut donc arriver à faire coincider chaque morceau ensemble, bien que celui-ci soir plus lâche, celui-là plus serré…

Après quelques mois de travail, les coutures sont enfin terminées… et ça n’a vraiment pas été une mince affaire… Alors oui,il y a des décalages, des petites bavures (qui me sautent au yeux, cela va sans dire…). Est-ce que je suis déçue pour autant ? Pas vraiment.

Je trouve que sur les blogs de DIY (tricot, couture ou autres…) on parle beaucoup des projets finis, on exhibe la perfection. On cache les faux pas, les erreurs qui nous ont appris à nous améliorer. Je pense que le plus important au contraire, c’est de montrer le chemin parcouru.

Durant ces années de tricot, j’ai appris des points, des techniques…mais ce que le tricot m’a appris (et c’est peut-être le plus important), c’est que rien de remplace la patience et la persévérance.

Maintenant, la bête (de plus de 1 mètre de long quand même….) va partir au blocage. Je ne sais absolument pas où et comment je vais faire sècher ce tricot encombrant dans mon modeste appartement… Il va en falloir des serviettes pour le sécher !!!

Je pense également doubler le plaid pour éviter le côté piquant du verso et avoir une jolie finition du bord… Mais je ne sais pas ce qui conviendrai le mieux : jersey (pour le côté extensible ?) ou coton? Couture main ou machine ?

Beaucoup de questions encore en suspens… qu’en dites-vous?

Publicités

19 Replies to “L’Odyssée du Plaid Patchwork : Blocage à l’horizon !”

  1. Tu as vraiment raison !!! Le chemin parcouru, c’est très important !!! Surtout sur un projet de cette envergure !!!! Quel boulot !!! Je suis vraiment admirative de ce que tu as fait !! Bon courage pour le blocage en tout cas !!! Et pour trouver une place à la bonne dimension !!! Et pour ton doublage, je partirai plus sur du jersey … pour coller à la souplesse du tricot !!! Bravo encore en tout cas !!

    1. Merci Mathilde 😉 Je vais demander conseil en magasin je pense pour choisir la doublure… Du jersey ça doit être mortel à coudre à la main, non ?
      Parce que ma MAC ne supporte pas le jersey… j’ai peur que ça fasse épais avec le tricot en plus…

      1. Oui, à la main, il faudra vraiment bien épingler pour ne pas trop tirer l’une ou l’autre de tes couches … sur une de mes couvertures, je me suis retrouvée avec du coton d’un côté et du jersey de l’autre et la différence d’élasticité m’avait un peu embêtée, c’est pour ça que je pencherai plus pour du jersey dans ton cas et avoir deux épaisseurs qui peuvent réagir ensemble !!

  2. Wouah!!! Quel travail titanesque !!! Mais aussi quel résultat ! tu peux être vraiment fière de toi … Et crier sur les toits : « c’est moi qui l’ai fait !!! »
    Pour la doublure moi j’aime bien utiliser de la polaire. On coupe au ras (ça ne s’éffiloche pas), on place envers contre envers et je couds à la main pour garder la souplesse. Je te conseille aussi de faire quelques points au milieu de ton plaid pour maintenir les 2 épaisseurs à plusieurs endroits …
    En tout cas BRAVO !!!

      1. Du fil normal, tous textiles ! Tu fais des petits points et à la main tu peux ajuster vraiment ta couture .
        Et ça donne un résultat tout doux et pas trop lourd pour ta couverture …

      2. Super, je vais me laisser tenter par la polaire je pense… Pour son côté tout doux !!! 😉 J’ai hâte de vous montrer la suite… La bête sèche et prend presque tout le sol de mon salon… Pourvu que je ne prenne pas l’eau ! 😉

  3. Ça y est tu l’a fini !! Félicitations !! N’as tu pas déjà bloqué tes carrés avant l’assemblage ?
    Quel plaisir de le voir terminé, c’est motivant !

    1. Je les ai repassés, mais pas encore lavés… Je voulais bloquer l’ensemble par un bon lavage… surtout que là j’ai cousu avec de la laine donc je suppose que c’est mieux de « bloquer » les coutures aussi…

  4. Top même avec les petits défauts !!
    Mais c’est notre côté perfectionniste qui nous fait avancer (j’ai eu le même soucis avec un ouvrage que je viens de terminé pour l’anniversaire de ma nièce), mais c’est joli quand même ^^

  5. Bien d’accord : moi j’adore montrer mes ratages ou autres tricots boulet 😄😄😄. C’est rigolo et c’est tout le charme du home made en mode loisirs. Bravo pour ta persévérance ! J’ai aussi un plaid boulet depuis 5 ans et je ne suis pas motivée du tout pour le terminer 😱😱😜

  6. Tu viens d’atteindre un everest. ..et surtout tu as été au bout d’un projet…voilà une preuve de persévérance qui est superbement récompensée. ..un ouvrage , certes pas parfait selon certains critères de pseudo perfection, mais au moins, c’est toi qui l’a fait, avec tout ton amour du tricot, avec des imperfections qui le rende unique et synonyme de ton apprentissage…alors moi je dis…bravo….

  7. C’était un travail de Titan, c’est drôlement important d’en venir à bout, peu importe le temps passé. Je suis comme Mine, je trouve que la polaire pour un plaid c’est doux chaud et léger, idéal quoi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s