Gourmandises·Uncategorized

La recette du lundi : dramatique four

Cette semaine, je pensais vous régaler avec une nouvelle recette. 

J’avais trouvé de belles myrtilles fraîches en faisant les courses, l’occasion d’essayer enfin la recette de « Croustillant aux myrtilles » de Kim Boyce. Cette jolie recette est extraite du livre « Douze Farines : manuel de pâtisserie aux céréales complètes. ». C’est ma Bible quand il s’agit de cuisine sucrée, et j’ai déjà testé bon nombre de recettes : barres de céréales maison, scones à la confiture de fraise, biscuits à la noix de coco… Un pur régal !

DSC_0484

Mais depuis l’achat de ce livre, je n’avais jamais tenté la recette du Croustillant  aux myrtilles, qui me faisait de l’œil…

Il se fait sur une base de crumble légèrement modifiée pour une texture plus homogène que la traditionnelle pâte sablée. Le résultat semblait crousti-moelleux à souhait et je sentais presque déjà l’odeur des myrtilles caramélisées flotter dans ma cuisine…

DSC_0482
Photo extraite du livre Les douze farines de Kim Boyce

J’ai réalisé la recette avec plaisir, en modifiant simplement les types de farine. J’ai même posté une photo avant cuisson sur les réseaux sociaux tellement je salivais…

DSC_0486

Quand j’ai enfourné le plat, j’étais plutôt confiante. J’étais loin, très loin de me douter du drame qui allait arriver et compromettre complètement ma Recette du Lundi ! 😦

Parce que ce que j’ai sorti de mon four, au lieu  du croustillant aux myrtilles tant attendu, c’est une sorte de brique farineuse. Complètement trop cuite et pourtant encore toute sableuse. J’avais l’impression de manger du gravier aux myrtilles. Peu réjouissant n’est-ce pas ?

J’étais toute déçue que ma recette soit ratée ! Un peu tristounette et toute penaude de n’avoir rien à vous présenter ce lundi. 😦

En fait, je soupçonne mon four d’avoir des oreilles. 

Parce que ce week-end, on a parlé de le remplacer. Plusieurs boutiques ont été visitées, et plusieurs candidats potentiels sélectionnés : tactiles ou non, avec boutons escamotables, pyrolyse, catalyse… Bref, un casting de haut vol !

Je n’avais pas réalisé que mon four était susceptible, et qu’en m’entendant vanter les mérites de la concurrence il allait décider de se VENGER !!!!!

Et, en l’occurrence, la vengeance est un croustillant qui ne se mange pas. 

Tout ça pour dire que je n’ai malheureusement aucune recette à vous présenter aujourd’hui… après un triple échec ce week-end sur le croustillant aux myrtilles ET sur un basique crumble aux pommes ET sur un pudding, j’ai un peu perdu la foi… Ces recettes toutes simples ont toutes raté au niveau de la cuisson.

Mais je reviendrai, c’est juré !

A nous deux four orgueilleux, je vais te montrer de quelle gourmandise je me chauffe ! 😉

 

 

 

 

 

 

Publicités

9 réflexions au sujet de « La recette du lundi : dramatique four »

  1. Oh! Ma pov’ !!! Comme je comprends ta déception! Je guettais justement ta recette.
    Pour te redonner le sourire le lien avec le cultisme passage de Kaamelott :

    Chez nous ça revient quand la recette est ratée …😉

  2. j’aime bien l’idée du four qui a des oreilles
    ou alors ….c’est la cuisinière qui rate pour ….avoirun nouveau four plus vite … (mdr)
    bizzz

  3. Aaargh !! Ça m’a fait hyper envie … ensuite j’ai été hyper triste … j’ai vécu un vrai ascenseur émotionnel avec toi aujourd’hui !!! 😉 !!! Quel dommage ce petit four susceptible !!! J’espère que vous arriverez à vous remettre sur la même longueur d’onde !!! Courage !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s