Uncategorized

Le moral dans les chaussettes… {de Berthes}

Je vais être honnête avec vous, cette semaine n’a pas bien commencé du tout.

Pourtant, tout semblait présager une bonne journée : le ciel était clair, j’étais de repos et j’avais donc la perspective de pouvoir tricoter des heures durant. La belle vie quoi ! Et puis, je décidais de commencer par avancer mes Chaussettes de Berthes.

Je tricotais la fin du pied et le début du talon de la chaussette 2 en commençant à me dire qu’après tout, je n’étais pas trop mal niveau timing. Et puis, soudain,j’ai regardé ce qu’il me restait de laine. J’ai commencé à suffoquer. J’ai foncé dans ma boîte à laine, à la recherche du reste de pelote que je croyais y retrouver. Sauf qu’il n’y en avait pas ! La réalité (que j’avais savamment ignorée jusque là malgré tous les indices…) m’a frappée au visage : j’étais à cours de fil en plein milieu de ma chaussette.Je n’avais même pas de quoi finir le talon !

A ce stade du carnage, il restait encore un (tout petit) espoir. Je me suis dit : et si je défaisait les côtes de la chaussette n°1 pour m’en servir sur la chaussette n°2 ? Je n’aurai ensuite qu’à faire les côtes des 2 chaussettes en couleur contrastante. Sympa, non ? L’espoir était de retour !

chaussettes-berthes-rip

J’ai donc défait mes côtes. Et je me suis aperçue qu’il faudrait détricoter bien plus loin si je voulais avoir une chance de finir la cheville et le talon de ma chaussette 2. Au moins la moitié de la cheville n°1 ! Toutes mes espérances ont été anéanties par ce constat : je ne me voyais pas porter des chaussettes soudain bicolore en plein milieu de la cheville !  Trop moche ! Je suis restée sur mon canapé, les yeux hagards, contemplant les 2 demies-chaussettes et mon tout, tout petit reste de fil…

chaussettes-en-detricotage

Puis, j’ai pris la seule décision qui s’imposait : celle de faire le deuil de Berthes, et de détricoter. C’est une décision qui me fait mal au coeur, d’autant plus que c’est moi qui organisait le KAL. Je me sens un peu (beaucoup) honteuse vis-à-vis des participantes, mais je ne me voyais pas continuer Berthes en faisant quelque chose de super moche.

Il faut bien garder à l’esprit qu’on tricote avant tout pour se faire plaisir. Et, je vais être honnête avec vous, ces chaussettes ne me faisaient plus plaisir depuis un moment. Je pense que mon manque d’enthousiasme n’est pas dû au patron (assez sympa en définitive, j’aime bien le rendu du point et la construction), ni à la laine (que j’adore ! ) mais au fait que je n’aurai jamais du associer les deux.

Le point ne ressort pas du tout sur cette laine, et j’ai été obligée de la tricoter en double pour ne pas avoir plein de trous partout car elle est très fine. D’où le manque de fil.

Ainsi s’arrête donc ma participation au KAL, et j’en suis désolée. Je vous fais mes excuses, mais je ne voulais pas être « fausse » en rendant une copie qui ne me plairait pas et ne ferait honneur ni au modèle, si à ma laine. Je ne peux pas recommender la même laine, car elle n’est plus produite 😦

Mais ça ne veut pas dire que le KAL est annulé ! 

Je sais que certaines ne sont pas loin de la fin, et j’aurai grand plaisir à continuer de recevoir vos jolies photos de Berthes ! Je publierai comme prévu la galerie de vos réalisations après le 11 décembre.

Et je sais déjà que je me ferai une paire de Berthes, mais dans un fil plus neutre et avec le bon métrage…

J’ai hâte de voir vos jolies paires, et pour me faire pardonner, je vous prépare plein de recettes de Noël. En cette période de fêtes, j’ai décidé de publier plus souvent des recettes de gourmandises, et pas seulement le lundi.

Je vous dis donc à très vite car, vu ce début de semaine flop, j’ai bien besoin de me remonter le moral avec quelques douceurs ! 😉

Publicités

19 réflexions au sujet de « Le moral dans les chaussettes… {de Berthes} »

  1. Ho, c’est triste ça quand on a plus de fil, et que le fil va mal avec le patron ! Mais tu n’as pas à t’excuser, je crois qu’on rencontre toutes le problème un jour ! Les fils qui changent de couleur comme ça sont ravissants, mais difficile à utiliser sur des patrons avec des points, j’ai l’impression que ça gâche à la fois le point et le fil, et au final on y prends moins plaisir !

  2. Oh, je suis désolée… J’apprécie ta sincérité en tout cas… je crois que j’en aurais fait des soquettes quand même avec des côtes marrons/ beiges. Mais si tu sais par avance que ça ne te plaira pas, autant détricoter et retricoter autrement dans la joie et la bonne humeur.
    C’est vrai que j’ai choisi une laine plutôt sobre en prévision du point mais pour ton coloris, je trouvais qu’il allait bien avec le point car ça rappelait les petits carrés d’un brownies ou d’une plaque de chocolat… (d’ailleurs avec les cotes blanc crème, ça aurait pu faire penser à un brownies avec de la chantilly sur le dessus, MIAM! (bon, je t’avais dit que ta laine me donnait faim 😉 )
    Moi, j’adore ce patron en tout cas, même si je regrette d’avancer un peu comme une tortue en cette période bien chargée.

    1. Aline, ton commentaire m’a donné faim ^^ je n’avais pas du tout pensé au côté « tablettes de chocolat » mais tu as raison ça le fait un peu ! Personnellement je ne supporte pas les socquettes… Je trouve que ça glisse de la cheville et que ça ne sert à rien, donc je n’ai même pas envisagé cette option je t’avoue… Je suis contente en tous cas que le patron te plaise et que tu te régales de le tricoter, c’est le principal alors va à ton rythme ! 🙂 Merci pour ton commentaire gourmand !

  3. Rho je suis désolée pour toi, on sent la tristesse dans ton message. J’ai découvert très tardivement ce kal mais j’adore suivre les réas en cours. (rose and mine pour ne citer qu’elle).
    Je suis sure que tu referas quelque chose de très bien avec cette jolie laine. Bonne semaine qui ne peut finir qu’en top 🙂

    1. Merci pour ton commentaire Mary 🙂 J’espère que je trouverai un joli modèle pour donner une seconde vie à ma laine. Le tricot de Rose and Mine est très beau, et j’ai hâte de voir le résultat. 🙂 Avec des petits mots comme le tien , le reste de ma semaine va être top, merci !

  4. Ooooooh ma pauvre ! My God! Mais quelle histoire …😢. Cannelle est à côté de moi et te fait plein de bisous! Pas facile mais je pense que tu as pris la meilleure décision. De toute façon depuis le début ça part mal et tu le sens pas. Allez! Prend le bon côté tu vas repartir sur un nouveau projet . Et nous on hate de voir tes merveilles 😘

  5. Ohlala … dur … mais il y a des fois où la décision se prend d’elle-même … sans laine, c’est bien compliqué de continuer !!! Et tu as raison, le tricot, c’est du plaisir, donc si tout devient une contrainte, c’est difficile !!! Je trouve que tu as bien fait de prendre cette décision, surtout si tu envisages de refaire des chaussettes Berthe une prochaine fois avec une laine dont tu seras entièrement satisfaite pour ce patron !!! 😀 !!!

    1. Merci Mathilde… ça me peine d’autant plus que les chaussettes sont rattachées à de jolis souvenirs -dont notre aprem tricot au salon de thé- 😥 Mais bon, la décision s’imposait…Merci de tes encouragements (l)

  6. Pas cool, mais tu as pris la bonne décision. Un fil chaussette doit être suffisamment solide, et du nylon s’impose pour garantir la durée. Mes rares paires de chaussettes sans nylon se sont toutes trouées très vite au talon, je dois trop marcher sur les talons il faut croire. Ton prochain projet se déroulera mieux, j’en suis sûre.

    1. J’ai le même souci que toi, je marche mal et use toutes mes chaussures et chaussettes ! d’où mon choix initial de doubler le fil pour avoir des chaussettes solides. ça aurait été dommage de tricoter des chaussettes pour qu’elles se trouent ! Je vais bien choisir le modèle par rapport à la laine la prochaine fois et ça ira mieux je pense 🙂

  7. Parfois il faut se « casser » les dents pour apprendre ! On est toute passé par là. Abandonner est parfois l’évidence lorsque l’on est dans l’impasse.
    Aller, finies tristesse et démoralisation (je ne sais pas si ça se dit, lol). Tu vas rebondir sur autre chose.
    En attendant, des petites gourmandises sauront te réconforter et te donner l’énergie nécessaire pour repartir du bon pied (sans mauvais jeu de mot) 😉

  8. Mais tu n’as aucune excuse à nous faire !
    Dès le début, tu as écrit que le point ne ressortait pas avec cette laine, et tu en manques !!!
    C’est surtout des heures de tricot pour rien ! Et tant pis pour le KAL !
    J’espère seulement que tu trouveras un bel usage pour cette belle laine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s