Gourmandises

La Recette du Lundi (de Pâques)

Bonjour les gourmands !  J’espère que vous passez tous un bon week-end de Pâques et que vous profitez de vos proches.

De mon côté, j’ai été chargée de la délicate mission d’apporter le dessert au repas d’hier. Le dessert, c’est un peu la « cerise sur le gâteau », la dernière note d’un bon repas qu’on gardera en bouche… Alors pas question de se rater ! Même si on dit tous qu’on n’a plus faim après un repas de fête, au fond de nous le gourmand attend d’être régalé d’une pointe de sucré. J’ai donc bien réfléchi avant de me lancer en cuisine.

Pâques oblige, j’ai choisi de faire un dessert très chocolaté. Je suis partie de la base d’un moelleux au chocolat, et j’y ai ajouté un peu de noisette et une ganache. La recette était prometteuse mais il lui manquait un petit quelque chose d’original, un « twist » qui réveillerait les papilles…

J’ai donc essayé une association qui me tentait depuis longtemps : thym/chocolat. J’ai laissé infuser quelques branches dans ma crème. Voilà l’ingrédient mystère que je vous avais invité à deviner sur mon compte Instagram 😉

Moelleux au chocolat de Pâques 

Ingrédients :

Pour le moelleux :

  • 200 g de farine de blé T110
  • 2 oeufs
  • 3 cuillères à soupe de sirop d’agave (ou 100 g de sucre)
  • 30 g de beurre
  • 100 g de chocolat noir pâtissier
  • 20 cl de crème fraîche liquide
  • Une vingtaine de noisettes réduites en poudre
  • 5 g de poudre à lever
  • 5 branches de thym

Pour la ganache au chocolat:

  • 20 cl de crème fraîche liquide
  • 100 g de chocolat noir pâtissier
  • 10 g de beurre à température ambiante

Préparation : 

  • Préchauffer le four à 180 °C.
  • Préparer la crème infusée au thym : Faire chauffer la crème jusqu’à ce qu’elle frémisse légèrement, y ajouter le thym et laisser chauffer à feu très doux pendant 10 minutes. La crème ne doit pas bouillir. Après 10 minutes, sortir du feu et laisser reposer 15 minutes au moins.
  • Préparer le moelleux : mélanger la poudre de noisettes et la farine. Ajouter les œufs un par un en mélangeant bien, puis le sirop d’agave.
  • Faire fondre le chocolat au bain-marie et y ajouter le beurre. Laisser tiédir hors du feu et verser sur la préparation farine-noisette-œuf.
  • Filtrer la crème au thym et l’ajouter à la pâte ainsi que la levure.
  • Verser dans un moule à gâteau et enfourner pour 25 à 30 minutes. La pointe d’un couteau dit ressortir propre quand le gâteau est cuit. Démouler et laisser refroidir le gâteau sur une grille
  • Pendant que le gâteau cuit, préparer la ganache. Faire fondre le chocolat au bain-marie. Dans une autre casserole, faire chauffer la crème feu doux. Une fois le chocolat fondu, sortir du feu et verser la crème dessus en trois fois. Mélanger doucement entre chaque ajout de crème avec une cuillère en bois. Terminer en ajoutant le beurre. La ganache doit être lisse et bien brillante. Remuer doucement jusqu’à ce que la ganache épaississe.
  • Laisser tiédir la ganache dans un bol.
  • Une fois le gâteau froid, le couper en deux et garnir les deux moitiés de ganache. Reposer les deux parties l’une sur l’autre et couvrir le gâteau de ganache.

gâteau

Notes : 

Ce gâteau est encore meilleur avec une crème anglaise ou un coulis de fruits rouges.

Pour un résultat plus fort en thym, n’hésitez pas à poursuivre l’infusion de la crème et à la goûter. J’ai un peu regretté de ne pas avoir assez fait infuser le thym… au final le chocolat prenait vraiment le pas.

Et pour éviter de vous casser une dent, ne faites pas comme moi : tamisez soigneusement votre poudre de noisette avant de l’ajouter au gâteau ! Ainsi, vous serez sûrs qu’il n’y a pas de petites coquilles de noisette dans votre poudre… 😉

gâteau décoré

J’espère que cette recette vous a plû et je vous dis à très vite pour de nouvelles gourmandises ! 🙂

 

Passez un doux lundi de Pâques et régalez-vous bien de chocolat ! Avec modération… ou pas.

 

 

 

 

 

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « La Recette du Lundi (de Pâques) »

  1. Oh la la, il a l’air ben cochon ton gâteau, comme on dit au Québec ( c’est un compliment, ça veut dire qu’il a l’air absolument délicieux). Magnifique, je suis sûre qu’il était aussi bon qu’il est beau.

  2. Ohhhh miam💜….il en reste?😉
    Super les pâtisseries maison.
    Bon lundi de Pâques, moi suis à la découverte de ma première cho7😊…on dit:Ça va aller😉…..eeeeeee. …oui oui j espere!! »😊
    Bises glacées 😕

  3. Quelle bonne idée !!! C’est vraiment une belle manière de changer un peu des habitudes chocolatées !!! Et puis c’est vrai qu’après un bon repas … on a toujours une petite place pour une touche de sucré !! Bravo, ce gâteau avait l’air très appétissant !!!

  4. Quelle belle façon de teminer un repas de fêtes !!! Les papilles exaltées par ce mélange de saveurs … Je n’aurais jamais pensé à assembler chocolat et thym ! C’est vraiment une super idée !!!
    je pense que tu as du avoir un succès fou avec ton gâteau … 😘

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s