Image

Les projets de la rentrée…

 Bonjour à vous tous…

Après une jolie pause estivale et des articles qui vous ont fait voyager, je reviens enfin faire ma rentrée ! Et, bien sûr, elle sera surtout créative et pleine de tricot !

Quoi de neuf du côté de mes projets ? Je vous dis tout… mais d’abord, faisons-nous un petit thé si vous le voulez bien…

21149721_1926140230994076_533702501740838912_n(1)

Vous êtes prêt(e)s ? Je vous emmène sur mon tableau Pinterest, un super outil pour regrouper ses envies…

Cet automne j’ai envie de…

♥ Rêver à des licornes et à des petits moutons… Très envie d’avoir une mascotte pour le blog depuis un certain temps… alors je me dis… et si je me lançais et que je la faisais ?

♥ Craquer pour la marque Velvet Pony (@ponnystitches sur Instagram), qui crée des grilles de point de croix sur les animaux…c’est mon coup de coeur de la rentrée ! J’adore la façon qu’à la créatrice,  de jouer avec la tendance géométrique et pastel. C’est vraiment réussi ! C’est comme un jeu de puzzle avec des points de broderie, qui s’emboîtent pour former le motif.

♥ Me coudre des petits accessoires pratiques pour le quotidien : sets à thés, sacs à projets et bricoles pour l’atelier… Je me rends compte qu’on a JAMAIS assez de sacs à projets tricot… et j’en bien envie d’en imaginer un ou deux…

M’organiser pour préparer Noël plus tôt… Objectif 100% fait main … On y croit ?

♥ Me perdre un peu sur Ravelry …entre le pull Breathing Space de Veera Valimaki et des châles vaporeux qui m’appellent comme le Chant des Sirènes…

Voilà mon programme de la rentrée… et je vous prépare plein de choses… il n’y a pas que les feuilles mortes qui vont se ramasser à la pelle cet automne… les surprises vont pleuvoir aussi ! 😉

Alors ouvrez l’œil… et dites-moi : chez vous quel est le programme de cet automne ? J’ai hâte de lire vos petits mots, vous m’avez manqué ! 

 

 

 

 

Publicités
Image

Le point du mercredi : ma première teinture végétale

Le point de la semaine va être un peu spécial…

Je n’ai pas grand chose à vous montrer côté en-cours vu que j’ai défait le début de mon Hitofude Cardigan pour la cinquième fois… mais je ne perds pas espoir et j’ai adoré votre enthousiasme pour mon KAL des beaux jours ! 🙂 Vous êtes nombreuses à vouloir participer et j’en suis ravie ! N’hésitez pas à nous rejoindre, on va bien s’amuser ! 🙂

A défaut de vous montrer cet encours, j’ai donc décidé de vous parler de ma toute première expérience en teinture végétale. Si vous me suivez depuis un moment, vous vous souvenez peut-être que mon intérêt pour cette technique remonte à des années. A l’époque, je vous avais parlé d’un chouette livre que j’avais adoré (il y a deux ans déjà !). Après la lecture de cet ouvrage, je rêvais de faire ma première teinture de laine !

plantes-c3a0-teinter

Et puis… le temps à passé… et je ne me suis jamais lancée. A l’époque, je vivais en appartement et je voyais mal comment m’organiser : où faire sécher les écheveaux ? par quoi commencer ? quel matériel utiliser ? J’ai peu à peu abandonné l’idée dans un coin de ma tête… Et puis il y a quelques mois, j’ai déménagé pour une maison, découvert les podcasts de By Night et là… mon envie de teinture est revenue, plus coriace que jamais.

J’ai découvert la méthode utilisée par Nathalie/ By Night pour teindre de la laine avec de l’oignon et j’ai trouvé ça génial. L’idée de pouvoir faire quelque chose de beau avec de simple pelures d’oignon qu’on aurait jetées est tellement merveilleuse ! J’ai aussitôt décidé de foncer et pendant deux longs mois, j’ai précieusement gardé toutes mes pelures d’oignon… Étrangement on a mangé, beaucoup, beaucoup d’oignons durant cette période… 😉 Et puis un jour… j’ai eu assez d’oignon pour faire chauffer la marmite !

 

Pour faire une teinture à l’oignon, il faut être doux et très patient :

on commence par faire chauffer les pelures d’oignon dans une grosse marmite pleine d’eau et on laisse cuire à feu tout doux…

on laisse refroidir le mélange jusqu’au lendemain pour que les tanins présents dans la peau d’oignon « infusent » bien dans l’eau. En fait, c’est comme une théière XXL !

on filtre soigneusement à travers un torchon ou une étamine pour éliminer tout le gras présent dans la peau d’oignon. Sinon il risque d’y avoir des tâches sur la laine…

on plonge la laine (rincée au préalable) dans notre « infusion d’oignon » et on laisse cuire une bonne heure à petit feu en surveillant la température. J’ai choisi de reteindre ma laine rose bonbon (la même que celle de mon bonnet Sucre d’Orge ) car je m’étais un peu lassée de la couleur…

on laisse refroidir la laine dans la marmite jusqu’au lendemain… A ce stade, j’ai couvé ma cocotte du regard au moins une fois par heure tellement j’avais hâte de voir le résultat ! 🙂

 après une longue attente, c’est le moment magique ! on rince la laine, on lave avec un peu de savon doux (pour éviter que son futur châle sente l’oignon ! ) et on la fait sécher… On n’est pas bien là, à prendre un bain de soleil sur l’étendoir ?

 

Je suis vraiment ravie du résultat, ce beige-rosé-un-peu-marron me fait penser à un sorbet à la fraise… Et vous, à quoi vous fait penser cette couleur ?

mon écheveau teint

J’ai déjà hâte de recommencer à teindre ! je crois que j’ai attrapé le virus ! 🙂

Si la teinture à l’oignon vous intéresse, n’hésitez pas à aller voir le podcast n°2 de by night, elle nous y parle de sa méthode.

Un grand merci à elle pour ses chouettes vidéos ! (et mon petit doigt me dit que je vous reparlerai de son travail tout bientôt…)

A la semaine prochaine !

 

 

Image

Un KAL pour les beaux jours…

Depuis plusieurs mois, je suis un peu triste de ne tricoter que dans mon coin…

Je rêve de goûters entre tricopines, avec des tables pleines de gourmandises, de cheesecake, de moelleux au chocolat… De moments d’échange et de rigolade où l’on échangerait nos astuces tricot, et où l’on parlerait de nos projets en cours et à venir entre deux tasses de thé.

Mais voilà : nous sommes plutôt loin les unes des autres et chacune a sa vie, son emploi du temps… Difficile de se retrouver, surtout quand on habite aux quatre coins de la France… voire à l’étranger ! Heureusement, nos blogs font de jolis lieux de papotage et nous permettent de passer ensemble quelques instants. Les KAL sont une super occasion de tricoter toutes ensemble et, grâce à mes échanges de thé avec Rose and Mine, je partage aussi mes goûters avec une tricopine. 🙂 Mille mercis à elle !

Alors pour fêter les beaux jours et tricoter ensemble, je vous propose un KAL ! J’en avais envie depuis de longs mois, mais depuis le fiasco des Chaussettes de Berthes, je n’osais pas. J’avais un peu honte de vous avoir abandonné dans l’aventure, et je ne voulais pas vous décevoir à nouveau. Cette fois-ci je vous rassure, pas question de se stresser avec des délais trop courts ou des projets imposés, on va se faire PLAI-SIR !

Voilà comment je vois les choses :

On tricote quoi ?

Pour ce KAL, on oublie les mitaines en jacquard ou les gros pulls en DK… le but est de pouvoir porter l’ouvrage qu’on aura fait tout de suite aux beaux jours. Mitaines aériennes, petits pulls de mi-saison, gilets en dentelle, chaussettes légères… à vous de vous laisser inspirer par le soleil !

Personnellement, j’ai décidé que mon ouvrage pour ce KAL serait le Hitofude cardigan. Je le trouve parfait pour la saison et je trouve ça sympa de tricoter un « gros » projet dans le cadre d’un KAL, ça motive  ! Mais rien ne vous oblige à choisir un gilet, c’est vous qui voyez !

Voici quelques idées trouvées sur Ravelry :

Il y a beaucoup de dentelle, mais j’en ai tellement envie en ce moment que je n’arrête plus… si vous n’aimez pas cela libre à vous de ne pas en tricoter hein !!! 🙂

Quand a lieu le KAL ?

Je trouve que ce serait sympa d’avoir fini pour l’été, on aurait donc du 21 avril au 21 juin pour tricoter nos projets. Je me dis qu’en plus de deux mois on a quand même le temps de faire de jolies choses, qu’en pensez-vous ?

Comment s’organise le KAL ?

Je vous propose de m’envoyer des photos de vos projets en cours à votre rythme. Si vous souhaitez n’envoyer qu’une photo du projet commencé et une du projet fini, libre à vous. Mais rien ne vous empêche de partager vos avancées au fur et à mesure par mail à lademoiselledoctobre@gmail.com ou sur les réseaux sociaux Instagram et Facebook avec le #KALdesbeauxjours.

Choix de la laine, premiers rangs, avancée des manches… j’adorerai découvrir tout ça 🙂

Je ferai quelques articles pour partager mon avancée, et j’y ajouterai vos jolies photos. Je partagerai aussi des liens vers vos articles de blogs si vous en faites durant l’aventure. A la fin du KAL, je ferai un article avec toutes les photos de vos projets finis.

madelintosh-01

En plus, mon petit doigt me dit qu’il y aura quelques surprises à gagner … 😉

Alors, ça vous dit qu’on tricote ensemble pour les beaux jours ? 

N’hésitez pas à me laisser un petit mot sous l’article pour vous inscrire !

Image

2016 : l’année des défis !

Il y a un an (déjà ! ) je me suis lancée un défi …

Ou plutôt DES défis, puisqu’il s’agissait de rejoindre les Défis du Fil (ou DDF)  organisés par Stella, du blog Mes petites (ré)créations . Mon challenge pour 2016 ? Réaliser une création textile tous les mois et vous en parler.

Stella nous a laissé libres de choisir diverses techniques : crochet, tricot, broderie… Le champ des possibles était immense et j’avais hâte de l’explorer !

Et pour commencer ce voyage, il fallait traverser un véritable océan… de laine. Mes aiguilles en guise de gouvernail, j’ai vogué sur une mer magnifique aux reflets rosés et violine. Un flot apaisant qui m’a rappelé les toiles de Monet, un de mes peintres préférés. Il m’a fallu de nombreux jours de voyages avant d’arriver au bout de mon premier défi : mon châle River.

river
Châle River – Janvier

Après cette longue traversée, j’avais hâte de poser le pied à terre !  Je ne le savais pas encore, mais une grande aventure m’attendait en territoire inconnu : j’allais découvrir le monde passionnant- et sauvage ! -du tricot de chaussettes. Et pour me soutenir dans cette aventure, un groupe de tricoteuses intrépides n’a pas hésité à me rejoindre… Nous nous sommes lancées dans un KAL magique avec Les Chaussettes d’Hermione.

chaussettes-hermione
Chaussettes d’Hermione – Février

Une fois franchie la frontière du Pays de la la Première Paire de Chaussettes, j’étais prête à continuer, la tête pleine des jolis souvenirs de cette aventure partagée avec la Communauté de la Pelote. Le mois de Mars pointait le bout de son nez quand je repris ma route. Il faisait bon se promener :  les champs de fleurs emplissaient l’air de leur parfum et ondulaient comme un océan de couleurs. J’ai eu envie de m’y arrêter un moment… le temps de rêver à de petits médaillons brodés.

Mais pas question de trop s’assoupir, il fallait déjà repartir à la conquête des Défis du Fil ! Sur le chemin fleuri, je croisais une Rose à peine éclose… mais la belle était désespérée et triste de ne durer qu’une journée, et de se faner la nuit tombée. Alors, pour la consoler, j’ai sorti mes aiguilles et j’ai crée un petit châle de la couleur de ses pétales qui lui, ne fanera jamais. Voilà comment ma shawlette Brigit est née.

DSC_0462
Shawlette Brigit – Avril

Après un mois de voyage supplémentaire , j’avais bien besoin de faire un pause – tous ces kilomètres m’avaient quand même fait mal aux pieds !!!! Je décidais de m’arrêter à l’Auberge de la Joyeuse Couturière, une adresse rêvée pour se reposer. Je me régalais d’un bon repas, d’un thé anglais et de délicieux biscuits quand j’aperçus une forme dans un coin de la salle… Une vieille machine à coudre Singer, poussiéreuse et très âgée. Comme une invitation à créer… une jupe-salopette.

DSC_0527
Jupe – salopette – Mai

Je remerciais la femme de l’aubergiste (qui m’avait permis de tailler ma robe dans ses rideaux ), et je lui demandais si elle connaissait un moyen de voyager plus vite qu’à pied. Elle me conseilla les services d’un motard tout tatoué, pour traverser la plaine plus rapidement. Grâce à mon chauffeur, je parcourus plusieurs kilomètres sans effort. Avant de le quitter, je lui tricotais un cadeau de remerciement :  un snood bien chaud qui le protégerait du froid. Mais pas n’importe quel snood, un snood rock’n roll !

DSC_0560
Snood Rock-N’Roll – Juin

De l’autre côté de la plaine se trouvait une ville de brique rouge, traversée par un large pont. Mais je n’étais pas du tout habillée pour une virée dans la civilisation, moi qui n’avais parcouru que des plaines et des vallons  ! Vite, un peu de coton, parfait pour ce mois de juin et hop voilà un petit gilet parfait pour une escapade citadine : mon gilet Peggy Sue .

DSC_0045
Gilet Peggy Sue – Juillet

Ma promenade en ville me plu beaucoup ; la belle église et son clocher, les ponts majestueux et les petites rues entrelacées étaient si charmantes que je décidais de m’y installer. Une coquette maisonnette en briquettes fit chavirer mon cœur  Pour décorer ce nouveau nid douillet, j’ai confectionné un chemin de table et un coussin fleuri.

Mon coussin rose et gris
Coussin et chemin de table fleuris – Août – Septembre

J’ai profité du début de l’automne pour cuisiner et jardiner… et j’ai fait une petite pause dans mes créations… Mais en Novembre, je devais rejoindre une couturière aux doigts de fée pour le CSF 2016 ! J’ai donc imaginé une surprise à offrir à cette amie très chère : un bonnet douillet que j’avais entièrement imaginé ! C’est mon bonnet Sucre d’Orge.

2016-12-20
Bonnet Sucre d’Orge – Novembre

Cette rencontre fut magique et riche en échanges et en papotages. De retour à la maison, j’avais les poches pleines de laine et la tête pleine d’étoiles. Il était temps de penser doucement à l’hiver… Alors je me suis assise au coin du feu, et devant les flammes crépitantes, je me suis raconté l’histoire d’un petit bonhomme de Pain d’épices… Un Ti’ biscuit coquet, brodé avec amour en attendant Noël. Et pour fêter l’hiver j’avais invité toutes mes amies tricoteuses, brodeuses, crocheteuses… à créer avec moi de petits bonshommes  pour une fin d’année encore plus magique !

ti-biscuit-zoom
Petit biscuit brodé – Décembre

Bien installée dans mon nouveau foyer, j’ai posé ce bonhomme sur le manteau de la cheminée. J’ai repensé aux 12 mois passé depuis mon arrivée sur un océan de jersey aux couleurs d’un tableau de Monet… Et je me suis dis que 2016 avait été une belle année, remplie de projets, d’échanges, de nouveautés.

Un grand, grand, merci à Stella, du blog Mes petites récréations qui organise Les Défis du Fil et sans qui cette aventure n’aurait pas été possible ! 

 Merci pour tout ce temps passé à imaginer les défis, à regrouper nos photos et à écrire tes articles !

A présent, je regarde en direction de 2017 en me disant… c’est parti pour d’autres défis et d’autres créations ! 

Image

Noël au naturel…

Bonjour, bonjour ! 🙂

J’espère que vous êtes en forme et que les préparatifs de Noël se passent bien. J’ai beaucoup de mal à m’en rendre compte, mais il reste à peine 10 petits jours avant le réveillon !

J’ai mis la vitesse supérieure pour décorer la maison et plonger complètement dans l’ambiance.

Il fallait commencer par…

S’offrir une ballade dans le froid hivernal… Profiter des dernières teintes de l’automne qui flottent dans les arbres et des bogues qui roulent sous les chaussures. Respirer sur les chemins et rêver une déco 100% faite main en pleine nature…

Revenir avec plein d’idées de décorations, comme une envie de ramener les jolies couleurs de la nature dans la maison. Confectionner quelques boules à accrocher : comme des petites forêts à admirer et des pommes de pin précieuses toutes dorées… Et même un renne de la forêt ! (du pôle Nord ! ) 😉

Sortir les ornements des années passées :  ma Chaussette de l’Avent et mes Etoiles brodées m’ont sagement attendues une année ! Elles ont fait la connaissance de petits nouveaux, tous fous et tous doux : des pompons à accrocher partout ! En rouge, blanc et vert : mon trio de nuances préférées en cette période de l’année !

Tout ça c’est bien joli me direz-vous… mais où va-t-on accrocher toutes ces décorations ? Il nous manque l’essentiel :  un sapin ! (oui je sais on en a un, mais il est tout, tout petit dans sa boule…)

Heureusement mon amoureux est plein de ressources et de bonnes idées ! 🙂 Il a sorti son agrafeuse et hop, un sapin est né… De quelques branches accrochées à un fond de cadre redécoré !

agrefer-les-branches

Il semble flotter de façon un peu magique sur le mur de mon salon… et tout cela laisse le Père Noël songeur… 😉 J’ai bien aimé cette revisite du sapin, qui ne prend aucune place dans l’espace et fait une déco originale de saison sur mon mur. Et vous, qu’en dites-vous ? L’idée vous plaît ?

Comment avez-vous décoré vos maisons cette année ? Dites-moi tout, j’ai hâte de lire vos commentaires ! 

Image

Au revoir Novembre, bonjour Décembre !

Le mois de novembre est bien vite passé, et il a été riche en petits et grands bonheurs.

Avant de lui dire au revoir, j’ai envie de regarder une dernière fois dans le rétroviseur, de capturer un peu ces jolis moments de l’automne comme autant de photos dans un album.

 Se ressourcer en admirant les arbres changer et enflammer la forêt de rouge et d’or. S’émerveiller au jardin en regardant pousser le potager. Apprendre la patience et chasser les petites bêtes gourmandes pour manger avant elles les premiers radis noirs.

Classer doucement les photos de très belles rencontres, et admirer mon butin laineux… Profiter encore un peu de la magie de ces souvenirs du CSF 2016.

paris

Se remettre doucement à la couture… et croiser les doigts pour avoir fini ma Seda dress avant la fin de l’année…

Cueillir tout un nuancier d’automne… et le glisser entre les pages de mes livres pour qu’il sèche doucement. M’enrouler bien au chaud dans Dentelle d’Automne et regarder grandir mon érable.

Maintenant, je suis prête à accueillir décembre et à dire Bienvenue à l’hiver…

Le mois de Décembre va être très chargé, mais j’ai de l’énergie à revendre ! Je suis prête  broder, tricoter, bloguer… alors je vous dis à très vite ! 🙂