L’incroyable histoire du mannepin de Noël…

Il était une fois un mannequin…

Il avait longtemps travaillé sur les marchés, et porté mille vêtements pour les présenter aux clientes. Par son travail en extérieur, il avait connu la pluie, le vent et la grêle en hiver… mais une chose le faisait toujours rêver : les lumières de Noël. Il aimait plus que tout les regarder, en respirant l’odeur des marrons chauds et des poulets qui grillaient gentiment sur les grandes rôtissoires…

DSC_3966

Et il se disait qu’un jour, il serait lui aussi paré de mille lumières…

Un jour, ce mannequin fût offert à une apprentie couturière… Elle l’accueillit mais ne pris jamais le temps de le rhabiller vraiment. Son tissu était un peu déchiré, et son pied abîmé et rouillé… Il faisait triste mine ! Pendant deux ans il resta ainsi, décrépi et en piteux état…

Mais un jour de décembre, quelque chose de magique se produisit…                                On le rhabilla d’un tissu en coton, et d’un morceau de grillage, on lui fit une jupe. On décora son pied abîmé d’une belle feuille dorée. On glissa un long collier de perles à son cou, et un petit sapin en bois comme sautoir. Enfin, on piqua mille décorations sur sa jupe en grillage…

Le mannepin de Noël était né !

C’était un mannequin de couture, qui s’était changé en sapin…

DSC_3901

DSC_3896

 

Il allait pouvoir briller de mille feux !

Alors, que dites-vous de ce bricolage de Noël ? Si vous voulez faire le votre, voici un petit tuto :

*******************

Matériel :

Un mannequin de couture + du grillage à poule + + un coupon de tissu assez grand pour faire le tour du buste du mannequin + des boules et guirlandes de Noël

Tuto : 

1/ Épingler le coupon de tissu sur le haut du mannequin

2/ Fixer le grillage autour de la taille avec des agrafes ou des tiraps… ce que vous avez sous la main ! 😉

3/ Décorer le grillage de boules et de guirlandes pour faire la jupe.

4/ Enrouler un joli collier autour du cou de votre mannequin pour un look 100% chic !

DSC_3899

Belle journée à vous tous ! 

Et à bientôt pour un autre bricolage de Noël ! 

Publicités

Les cactus qui ne piquaient pas…

Je vous l’ai déjà dit, auparavant, je n’ai pas vraiment la côte avec les plantes vertes en général… 

J’ai beau essayer de tout mon cœur, plus je m’en occupe, plus elle dépérissent. Je vois presque trembler leurs petites feuilles quand je les arrose, comme si elles savaient que leur dernier jour était arrivé. Mais voilà, j’aime les fleurs et les plantes ! Le végétal apporte une telle bouffée d’oxygène à un intérieur que je n’envisage même pas de vivre dans une maison sans verdure et j’adore découvrir les fleurs quand je me ballade. Comme ces jolies violettes du Jardin des Plantes de Montauban …

violettes

Alors pour concilier cette envie de nature à ma maladresse en jardinage, j’ai trouvé LA solution : je ne m’occupe plus du tout de mes plantes. Si, si je vous jure ça marche ! Moins je fais attention à elles plus elles sont jolies… C’est mon chéri qui les arrose avec soin de temps en temps, et c’est tout. Si c’est moi qui tiens l’arrosoir, les pauvre chéries finissent plus ou moins noyées… c’est le déluge !

Et il y a peu de temps, j’ai trouvé une autre solution pour mettre de la nature dans mon salon. J’avais adoré l’idée de Rachel qui nous avait montré ses cactus tous doux au crochet, super mignons et parfaits pour utiliser les restes de laine. Mais comme je ne crochetais pas, j’avais un peu mis de côté ce projet… Et puis, maintenant que le printemps est là , j’ai des envies de fleurs, de plantations, de NATURE ! J’ai donc pris une grande respiration et une paire d’aiguilles… et j’ai tricoté un trio de petits cactus…

cactus trio

J’au utilisé ma laine Bergère de France coloris kaki -vous savez celle dont je ne savais pas trop quoi faire ?- et des chutes de mon plaid patchwork car j’ai encore des kilomètres de tous petits bouts à écouler. J’ai tricoté deux de mes cactus en côtés pour leur donner du relief et le dernier en jersey. Pour apporter de la couleur, j’ai fait de petits fleurs que j’ai fixées avec des épingles de couleur. C’était vraiment amusant à faire et très rapide (en une matinée c’était bouclé !). Et comme je suis une grosse feignasse qui ne voulait pas coudre   j’adooore le tricot en rond, j’ai fait mes cactus sur aiguilles circulaires. 🙂

Mes petits cactus ont tout naturellement rejoint leurs frères (qui eux sont vraiment piquants ! ) et je trouve qu’ils vont très bien ensemble, pas vous ? Je me suis bien sûr inspirée de mes vrais cactus pour créer ce trio tout doux et très moelleux.

tous les cactus

Et s’ils sont jaloux des épines de leurs grands frère, je mettrai plein d’épingles à couture sur ces petits cactus : ils feront de rigolos pique-aiguilles, vous ne trouvez pas ? 😉

En attendant de servir à l’atelier, ils ont trouvé leur place parmi mes autres végétaux, et ils ont l’air de bien se plaire dans mon salon… 🙂 Merci Rachel pour cette chouette idée !

J’espère que cet article vous donnera envie de tricoter ou crocheter des végétaux ! 

Et vous, avez-vous déjà créé des plantes en textile ?

Dites-moi tout en commentaire, j’ai hâte de vous lire 😉

Ma couronne d’automne : work in progress

En ce moment, j’ai un peu ralenti le rythme côté couture. Même si j’ai bien avancé un projet de robe (que vous verrez bientôt si je travaille bien…), cette semaine je suis plus d’humeur à décorer ma maison qu’à enrichir ma garde-robe… J’ai ressorti du placard une couronne en paille achetée à Noël dernier (rien que ça…) sur un vrai caprice. A l’époque j’avais assuré à mon homme que je ferai la-super-couronne-de-Noël-avec des brillants-et-tout… pour aller avec le super-sapin. En Balance incorrigible, j’avais abandonné le projet pour faire autre chose. Cet automne, j’ai décidé d’être une femme meilleure et de donner vie à cette pauvre couronne délaissée dans un coin.

J’ai choisi d’y mettre des éléments qui me rappellent vraiment l’automne : des feuilles en tricot (mes premières, qui laissent donc encore beaucoup à désirer…), et des petites citrouilles faites avec des chutes de tissus.

J’ai commencé à épingler les feuilles sur la couronne, je fixe temporairement les éléments, comme ça je pourrai réutiliser la couronne à souhait ;).

 

Reste à suspendre les petites citrouilles et à finir la bannière de fanions « Home ». J’y mettrai bien aussi quelques petits champignons en tricot mais je n’ai trouvé que des tutos faits au crochet…Et comme le crochet et moi ça fait deux, je vais sans doute créer mon propre champignon tricoté…