Image

Le Lot et la Laine : #3 la laine !!!

Il est arrivé, le moment que vous attendiez toutes… après 15 jours à m’entendre vous raconter mon séjour dans le Lot on va enfin causer LAINE !

J’espère que je ne vous ai pas trop fait languir, mais je ne voulais pas faire l’impasse sur les jolis lieux que j’avais visité… maintenant que je vous ai tout raconté, attrapez vites vos aiguilles en en avant pour le festival du Lot et la Laine !

La première chose qui m’a séduite dans cet événement (outre les montagnes de laines qui le faisaient littéralement sortir les yeux de la tête… un peu genre personnage de Tex Avery, vous voyez ? ^^), c’est la beauté du lieu.

L’écomusée de Cuzals est vraiment un joli lieu. Le salon se tenait dans le parc du château, et nous avons pu partir à sa découverte…

DSC_2756

Parmi les curiosités à découvrir, j’ai adoré la superbe collection de tracteurs, et l’étonnante représentation de toits miniatures… On se croirait soudain dans un autre monde…

DSC_2751

DSC_2752

Et, bien sûr, il y avait de la laine, partout, partout partout ! De la toison brute en sac pour les fileuses, des fils de France et d’ailleurs prêts à teindre, et des dizaines, de dizaines d’écheveaux aux couleurs chatoyantes…

DSC_2746

Parmi cet étalage de merveilles, j’avais repéré plusieurs créatrices dont je voulais absolument voir les laines… retour sur ma rencontre avec ces 3 teigneuses de talent…

 Candy Wool 

J’ai d’abord eu le grand plaisir de rencontrer en vrai une copine de blog… Déjà 2 ans que nous correspondions via nos sites respectifs ! J’avais suivi avec plaisir les débuts de sa marque de laine, et ça m’a fait un énorme plaisir de voir le résultat de son travail et de la rencontrer en vrai ! 🙂 Regardez ce bel éventail de couleurs :

DSC_2748

Je ne pouvais pas résister à de telles beautés ! Après moult réflexions, j’ai jeté mon dévolu sur un set de minis, les « Candy canes ». J’ai eu beaucoup de mal à choisir le dégradé de couleurs, et j’ai finalement craqué pour le tout premier set qui avait retenu mon attention :

DSC_2801

Ce joli arc-en-ciel deviendra un châle rayé… je commence déjà à entrevoir un nouveau design pour l’automne… A suivre ! 😉

Purple Laines

La seconde créatrice que j’ai rencontré est Marie-Line, du blog Purple, et la créatrice de Purple Laines. Je suivais ses podcasts pleins de bonne humeur et de conseils mode depuis un certain temps. Sur sa boutique, il y avait des couleurs pleines plutôt unies, mais aussi (ce qui m’intéressait encore plus) des nuances un peu plus folles pleine de speckles, vous savez tous ces points comme des « splashs » de couleur…

DSC_2753

J’ai enfin pû acheter un coloris dont je rêvais depuis des mois : SauvageOn y trouve du bordeaux, du vert, du doré… bref c’est un concentré de ce que j’aime et il hantais littéralement ma liste d’écheveaux à avoir ! Je suis donc trop heureuse qu’il soir ENFIN en ma possession… C’est Noël avant l’heure pour moi. Tellement que j’ai presque envie de dire Mon…mon Précieuuuuuxxx ! G…G…Gollum ! (Non je rigole ! ^^)

(Vi)laines 

En partant du stand de Purple Laines, j’ai commencé à réfléchir à ce que j’allais faire de cette merveille de Sauvage… Il est très vite devenu clair que je ne pouvais pas le laisser seul, devenir un petit châle… Je voulais lui donner une vraie place de choix dans mon dressing en le tricotant dans un gilet ou un pull… bref une pièce plus grande qu’une simple écharpe !

Alors, je suis allée à la rencontre d’une troisième teinturière… dont j’avais entendu beaucoup de bien :  Marion, la créatrice des (Vi)laines. J’avais longuement admiré ses laines… et finalement je n’ai pas pu résister ! Mais franchement, vous pourriez dire non à un si joli arc-en-ciel laineux vous ?

DSC_2745

J’ai parlé un moment avec Marion pour choisir un compagnon idéal à mon écheveau de Sauvage et grâce à ses précieux conseils, mon choix s’est finalement porté sur un sublime doré au nom très très gourmand : Crêpe Suzette. Je trouve qu’il va à merveille avec mon écheveau de chez Purple Laines, regardez :

DSC_2799

Le tout fera un petit haut très automnal… pour ma taille cela devrait suffira car chaque écheveau fait plus de 400 mètres. Si vous avez des modèles sympas à me conseiller en bicolore je veux bien 🙂

Il me faut maintenant refermer l’album de mon récit du Le Lot et la Laine… je garderai de ma virée le souvenir d’une ambiance festive et joyeuse, et je n’oublierai pas les très belles rencontres que j’y ai fait… Les merveilles laineuses que j’en ai ramenées seront autant de souvenirs à mettre sur mes aiguilles pour me les rappeler…

J’espère que la balade vous a plu et vous dis à tout bientôt pour de nouveaux tricots ! 🙂

 

Publicités
Image

Le Lot et la Laine 2017 : #1 Balade à Saint-Cirq Lapopie

Coucou à tous ! 

Aujourd’hui je me suis levée tôt pour vous raconter mon aventure du Lot et la Laine. A vos tasses de thé, je vous emmène en ballade…

Aujourd’hui, direction l’un des plus beaux villages de France, un joyau niché dans les falaises du Lot : Saint-Cirq Lapopie. Je rêvais de le visiter depuis longtemps alors quand j’ai vu que le festival du Lot et la Laine avait lieu à côté, j’ai sauté sur l’occasion.

Et pour partir à la découverte de ce beau village, mieux vaut chausser une bonne paire de chaussures, car ça grimpe ! Mais une fois quelques mètres plus haut, on aperçoit enfin Saint-Cirq dans toute son ampleur… Alors, ça valait bien quelques crampes aux mollets, vous ne croyez pas ?

DSC_2709

Les rues pentues portent encore bien les traces de leur histoire médiévale : maisons anciennes, arcades, fenêtres ouvragées… c’est comme une invitation à remonter le temps. L’église dédiée à Saint-Cirq peut se visiter, ce que nous n’avons pas manqué de faire.

Mais… toute cette marche nous a donné faim (enfin, surtout à la gourmande que je suis…) Il nous fallait trouver un endroit où prendre un bon goûter… Rendez-vous donc à Lou Pastis Quercynois, un joli salon de thé avec vue sur Saint-Cirq.

DSC_2680

La façade est pleine de charme, vous ne trouvez pas ?

Une fois passée la porte, nous avons décidé de nous installer en terrasse, sous l’ombre bienvenue d’un grand arbre.

DSC_2683

Nous avons été agréablement accueillis et servis. L’occasion de goûter le fameux pastis Quercynois : un délicieux gâteau fait d’une pâte feuilletée et de pommes. Encore meilleur arrosé de liqueur de prune et accompagné d’une glace à la vanille…

Vous pouvez découvrir l’impressionnante fabrication de cette gourmandise ici.

DSC_2681

Une fois restaurés, nous avons profité encore un peu du village et flâné dans les boutiques… Parmi les classiques échoppes de cadeaux touristiques type cartes postales, magnet et compagnie, nous avons trouvé quelques pépites : l’atelier d’un tourneur sur bois, une boutique vendant des sacs et chapeaux en liège (100% naturel, 100% imperméable !) et une des boutiques de Madame Chamotte, connue pour ses galets parfumés.

J’aime bien ramener un souvenir des endroits que nous visitons, surtout des choses utiles à la maison. Alors forcément, j’ai trouvé l’idée de ces petits galets géniale. Ils sont en argile, et chacun a un dessin et une couleur unique. On peut les imprégner d’huile essentielle, surtout pour diffuser dans la maison,  ou d’eau de toilette si on veut en plus se parfumer.

J’ai choisi la seconde option, car j’aimais le côté « multifonction » de l’eau de toilette qui parfumera aussi bien mon salon, que mon linge de maison. Une petite coupelle permet de poser les galets et de les transporter de pièce en pièce. Chaque coupelle a un dessin unique, plus ou moins complexe… j’ai dû passer une demie-heure à choisir la mienne dans la boutique. Ce n’était pas facile de choisir car elles étaient toutes jolies !

Ce petit souvenir me rappelle désormais notre joli séjour à Saint- Cirq… et ma maison est délicieusement parfumée… Merci Madame Chamotte ! 🙂

J’espère que la balade vous a plûe, et je vous dis à tout bientôt pour la seconde partie de mon aventure :  le Lot et la Laine ! 😉

****************************

Les bonnes adresses de l’article : 

Office de tourisme de Saint-Cirq Lapopie 

Salon de thé Lou Pastis Quercynois

♥ La boutique Internet de Madame Chamotte